• Séraphina Husset

Le dollar, ce moribond...

#Bourse, #EffondrementCours, #Crack #Dollar,

« Séisme financier. La haute Finance ne s’en remettra pas ! Elle ne s’en remettra jamais ! Ils ont tué la poule aux œufs d’or à force de vouloir s’enrichir, faire des profits effrénés, éhontés. Ils ont tout perdu. Ils ont, eux-mêmes, sabordé le navire. Le navire, ils l’ont fait couler ! »

En 2006 et 2008, j’eus de nombreux messages concernant la Bourse et la haute Finance, et tous étaient tellement impérieux qu’ils me donnaient l’impression que les événements annoncés pourraient se produire dans les mois suivants. Il me semble toutefois que la conjoncture mondiale actuelle pourrait bien voir se réaliser ces prophéties. En voici quelques unes :


Le 19 avril 2006, je canalisais : « Bourse : effondrement des cours ! Toutes les places financières vont chuter. Marasme économique sans précédent ! »


Le 3 septembre 2006 : « Il va y avoir une décote boursière. Les prix dans l’immobilier vont chuter de 40 à 60 %. Les prix de nombreuses résidences secondaires et villas vont être bradés. »


Le 27 novembre 2007, je recevais un bref message dans lequel il était dit : « Grande récession économique mondiale. Pour l’Allemagne : grand karma collectif.

Tous les gouvernements vont chuter ! Un Pluton mondial [Pluton actuel] va jouer les trouble-fêtes. Les Gouvernants vont être sur des sables mouvants. Ils ne vont rien pouvoir maîtriser ! Ils seront dans l’incapacité majeure de juguler la grave crise financière : débâcle ! Scandales à répétition…Faillites en nombre ! Fiasco d’un système basé sur du vent...»

Le 2 février 2008, le Seigneur Metraya précisait : « Forte dévaluation. Le dollar va perdre 40 % de sa valeur. Il va y avoir des réactions en chaîne. Crack boursier sans précédent ! Chute spectaculaire des cours ! Plongée du dollar : il va perdre plus d’1/3 de sa valeur en quelques heures. Toutes les places boursières vont chuter : de Hongkong à Pékin, de Londres à New York en passant par Sidney et Paris. Plongeon vertigineux du Roi dollar ! Des faillites en chaîne vont se produire.


Depuis 2000, mais notamment depuis 2003, des paris hasardeux ont été pris sur le dollar dont la cote a été largement surestimée.» J’eus la vision de la grenouille qui voulait être aussi grosse que le bœuf. « Dans les salles de courtage : une grande panique, un vent de folie va souffler. Des crises cardiaques vont se produire, également de nombreuses crises de nerf. Des désespérés vont se suicider par centaines, car ils auront tout perdu du jour au lendemain. De nombreuses usines vont fermer. Des licenciements, des débauchages vont avoir lieu en masse. Une grande misère va régner... Je vis qu’une période allant du 20 février au 20 mars serait une période de grandes turbulences pour la haute Finance, une période catastrophique pour la Bourse mondiale. J’entendis de nouveau :

« Séisme financier. La haute Finance ne s’en remettra pas, elle ne s’en remettra jamais ! Ils ont tué la poule aux œufs d’or à force de vouloir s’enrichir, faire des profits effrénés, éhontés. Ils ont tout perdu... Ils ont, eux-mêmes, sabordé le navire. Le navire, ils l’ont fait couler !

Tous les cours mondiaux vont s’effondrer d’un coup ! Séisme boursier sans précédent. Des milliers de petits porteurs vont être ruinés. Décadence d’une civilisation, d’une société qui a adoré le Veau d’or. Une nouvelle société est en train de voir le jour : celle de la Solidarité, du Partage, de la Fraternité. »


Le 7 octobre 2008, le Christ ajouta : « Effondrement monétaire ! Les 11 et 12 novembre : jours noirs. La série noire continue… Jours de deuil pour de nombreux petits porteurs… Des suicides en masse vont se produire…Des milliers de personnes vont faire des crises de nerf. La crise ne fait que commencer. Elle va durer cinq longues années… Que de larmes… Que de larmes… Que de larmes… Les politiques vont être vilipendés ! Les « gros bonnets, les grands patrons » vont se faire très discrets : ceux qui ont conduit leur pays à la ruine…

Crise économique sans précédent sur tous les continents. Fiasco d’un système bancaire qui a fragilisé l’économie de la planète toute entière… Ce monde est révolu ! Ce monde est bien fini ! »

Le Seigneur Metraya me montra que cette chute du dollar était dans l’Ordre Divin, car elle avait pour but de faire plier les Etats-Unis et de donner un coup d’arrêt décisif à la montée en puissance de la Chine, qui elle aussi, se prenait à rêver d’hégémonie ! Ces deux super puissances ne s’en remettront pas !


Le Seigneur Metraya me livra ensuite le message suivant qui soulève le voile sur les implications très positives que cette chute du dollar va provoquer :

« Fin de règne pour le Roi dollar qui a entraîné dans son sillage trop d’abus de pouvoir, trop de détournements d’argent, trop de gaspillage. La répartition des richesses, comme elle aurait dû se faire, n’a pas eu lieu ! Que de souffrances, que de pauvreté, que de misère, que de laissés pour compte…

« La société de consommation va devoir repartir sur des bases nouvelles. Aux Etats-Unis, beaucoup de ménages vont devoir se contenter des produits de première nécessitéFini le luxe, le superflu, les gadgets, TOUT ce qui était inutile !

Ce sera une étape nécessaire pour revenir à plus de simplicité. Tout ce qui n’est pas indispensable va dormir sur les rayons des magasins. C’est toute l’économie de marché qui va en être transformée »…. J’eus la vision d’un supermarché dont les allées étaient vides et les articles reposants sur les rayons recouverts de poussière…


Les ménagères vont retrouver par nécessité les bonnes vielles méthodes, les bonnes vieilles recettes d’autrefois, de leurs mères, de leurs grand-mères, celles qui ont fait leur preuve. Elles vont les réutiliser, elles vont faire preuve d’ingéniosité, de créativité.

Au fil des mois, elles vont se rendre compte, qu’elles vivaient avec beaucoup de superflu, qu’elles ont effectué de grands gaspillages, qu’il n’était pas nécessaire d’avoir autant de produits semblables et inutiles. Elles vont redevenir maîtresses de leur porte-monnaie et ne plus se laisser emporter, attirer par de nombreuses publicités qui, sans arrêt, les poussaient à acheter, à innover, à découvrir la dernière trouvaille miracle.

D’anciennes professions vont revoir le jour : modiste, chapelière, couturière, gantière. Les femmes vont retrouver le goût de cuisiner, de créer : elles vont se défaire des habitudes d’acheter des plats tout préparés. De nombreux fast-food vont fermer boutique…


Aux Etats-Unis, des comités de soutien organisés par des mères au foyer vont très bien fonctionner. Ces mères de famille seront très solidaires les unes des autres. Elles vont s’échanger de nombreux services et seront très heureuses de le faire. Certaines donneront de leur temps pour faire du baby-sitting, d’autres apporteront un soutien scolaire aux plus défavorisés. D’autres encore seront heureuses d’aller chercher à l’école les enfants des femmes qui ne peuvent se libérer de leur travail. Les personnes à la retraite seront très sollicitées. De puissants liens sociaux vont se recréer. Des comités de quartier vont voir le jour.


Les émissions télévisées vont être moins regardées. Certains Américains vont se défaire totalement de leurs habitudes néfastes de passer tout leur temps libre devant le petit écran. Des agences de publicité vont faire faillite. La vie de famille va reprendre. Les vraies valeurs vont être redécouvertes : Entraide, Solidarité, Partage.


Les clivages raciaux vont s’abolir peu à peu. La petite délinquance va régresser dans de nombreux états. Les armes à feu seront de moins en moins utilisées. Deux ou trois états en interdiront la vente, d’autres suivront - une quarantaine. Dans les prisons, va régner un meilleur climat. De nombreuses personnes émues, touchées par le sort de nombreux prisonniers défavorisés vont militer en leur faveur pour adoucir leur traitement et alléger leur peine.

Une grande fratrie est en train de voir le jour… Ce sera un des bons effets du crack boursier.

Le clergé va perdre de sa puissance, de sa superbe… Beaucoup d’Américains vont se rendre compte qu’ils étaient manipulés par des pasteurs bien plus attachés aux biens de ce monde, aux plaisirs terrestres, aux plaisirs de la chair qu’au sauvetage des âmes des brebis qui leur étaient confiées. Dans de nombreuses églises, il va y avoir une grande désaffection des fidèles. Nombre d’entre elles vont fermer !

La ferveur va monter, la véritable ferveur va monter dans les foyers. Des prières seront dites en famille, les prières qui sortiront du cœur. Fini les grands shows ! Fini les messes spectacles…Une page va se tourner irrémédiablement !

Le gouvernement va paniquer… Un vent de panique va souffler sur le Pentagone… Chasse aux sorcières… Beaucoup de sénateurs vont être décriés, vilipendés, hués…


En parallèle, les banques vont perdre de nombreux clients. Elles vont faire profil bas, elles qui se sont tant enrichies. Elles vont devoir revoir à la baisse leurs exigences concernant les frais bancaires des petits épargnants. Elles vont devenir moins arrogantes. Au sein de certaines vont se former des comités d’éthique qui vont accepter de travailler dans la transparence. Dans ces comités pourront siéger des représentants d’association de consommateurs, ainsi que de simples épargnants, mais aussi des avocats représentants les droits des clients. Les banques ne vont plus être des machines à broyer, à briser, à brimer…. Elles vont de nouveau respecter le client, en particulier, le petit épargnant ».



Publication originale sur Amour et Lumière : août 2012, par Séraphina Husset



13 vues
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now