• Séraphina Husset

La Répugnance, l'horreur absolue

#Contagion, #Nouvellemaladie, #Champignon, #Luxure, #Pustules

« Et j’entendis une grande voix qui, du temple, disait aux sept anges :

"Allez et répandez sur la Terre les sept coupes de la colère de Dieu."

Et le premier partit et répandit sa coupe sur la Terre : un ulcère malin et pernicieux frappa les hommes qui portaient la marque de la Bête - Satan - et qui adoraient son image. »

Apocalypse de St Jean 16,1-2.


Le message ci-dessous me fut dicté par Emile Lambour le 2 avril 2004. Il corrobore celui de la grande Faucheuse délivré par mon petit frère Jean-Yves le 12 juin 2007.


« Malsainement, ils forniquent !

Obscènement, ils se niquent,

Comme le feraient des biques.

Pour nous, cela est tragique.


La Pureté est bafouée !

Ça touche toute la société...

À trop rechercher les plaisirs,

Nous, ils Nous font rougir.


Nous avons du chagrin,

Cela, du soir au matin.

Nous aimons tant la Pureté :

Là, Nous sommes éprouvés !


Ils ne sont plus des humains,

Tant, dans leurs sens, ils sont malsains.

Ils vivent dans la luxure…

Pour Nous, les voir, c’est très dur.

Dans leur mode de relations,

Il y’a trop de dépravations.

Dans certaines, ils sont champions :

Chez eux, grande contagion...


Parmi eux, des mannequins

Et des informaticiens.

Y’a aussi des journalistes

Et de nombreux artistes.


Il y’a le marchand de beurre,

Mais aussi des professeurs,

De nombreux artisans,

Et même des paysans.


Nous voyons des politiques,

Et des cadres dynamiques.

Il y’a aussi quelques flics

Et de nombreux sataniques.


Il y’a d’autres institutions

Qui, elles, font bonne impression :

D’aucuns seront étonnés,

Véritablement choqués !


Il y’a des religieux

Qui sont loin d’être pieux.

Ça va faire des cancans :

Sale temps, Sa-l-tan au Vatican !


Certains rendez-vous galants

Sont à nos yeux écœurants :

Ils sont comme des animaux.

Pour eux, bientôt de nouveaux maux...


Entre eux, ils font des partouzes :

Ils sont bien plus que douze.

Leur comportement est ab-Jet,

Dans la Haute, dans la Set !


Certaines ont un minois d’ange,

Mais le croupion les démange :

Les prostituées, à côté,

Font figure de chasteté…


Certaines sont de vraies catins,

D’honorables putains.

Elles ne pensent qu’aux plaisirs

Pour, leur corps, le pervertir.


Elles vont être horrifiées

Quand elles vont se regarder :

Elles ne seront plus désirables,

Elles ne seront que misérables…


Oui, le monde est gangrené,

Par le sexe est asphyxié.

Le démon est content :

Il a de nombreux clients...


Qui vivement vont se gratter,

Fort, ça va les démanger.

Trop, du sexe ont abusé :

Avec Satan ont pactisé !


C’est pendant l’érection

Que va se faire la contamination.

Ils seront des millions

À développer le champignon…


Nouvelle maladie va naître :

Sur leurs corps vont apparaître

Des pustules minuscules

Qui vont grossir comme des bulles.


Beaucoup, beaucoup vont pleurer.

Certains seront défigurés.

D’autres, leurs corps seront déformés.

Certains vont se suicider.


Ils seront répugnants,

Pour beaucoup, repoussants.

À l’écart, ils seront mis,

Et cela, dans de nombreux pays.


Ils vont incommoder leur monde,

Car, odeur nauséabonde.

Trop loin, dans le vice ils sont allés :

Amèrement, ils vont pleurer…


Ils vont courir chez le médecin

Qui pour eux ne pourra rien !

Les pustules vont grossir :

Beaucoup, beaucoup vont mourir.


Ils n’ont pas réalisé

Qu’à vivre cette bestialité,

Ils se sont connectés

Avec des sphères satanisées.


Pour eux la Vierge priera.

Nous aussi, on le fera.

Grande Compassion, Nous aurons,

De notre Force, leur insufflerons.


Ceux qui ont le cœur pur,

Qui ne connaissent pas la luxure,

Ils seront épargnés.

POINT PAR CE MAL NE SERONT TOUCHES. »

*****


« Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille,

Le père prendra son plaisir avec sa fille.

L'homme avec l'homme, la femme avec la femme.

Le vieux avec l'enfant impubère.

Et cela sera aux yeux de tous…


Mais le sang deviendra impur :

Le mal se répandra de lit en lit...

Le corps accueillera toutes les putréfactions de la Terre.

Les visages seront rongés, les membres décharnés.

L'amour sera haute menace pour ceux qui ne se connaissent que par la chair ! »


La Prophétie commençait ainsi : « Je vois et je sais. Mes yeux découvrent dans le Ciel ce qui sera et je franchis le temps d'un seul pas. Une main me guide vers ce que vous ne voyez ni ne savez. »


En 1099, un grand Visionnaire, le moine Chevalier Jean de Jérusalem, connu également sous le nom de Jean de Vézelay eut, par Grâce Divine, des visions concernant l’avenir de l’Humanité. C’est au cours de recherches entreprises en 1992-1993 dans les archives du monastère de Zagorsk, en Russie dans la région de Moscou, que le professeur Galvieski et son équipe découvrirent un manuscrit contenant des prédictions pour le 3ème millénaire.



Publication originale : juin 2012 sur le site Amour-et-Lumiere. par Séraphina


12 vues
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now