• Séraphina Husset

DJ Arafat : "je ne voulais pas mourir si jeune"

#Instructeur, #Guides, #Priere, #, #Complot,

« Ici, je vais beaucoup progresser. Je vais me remettre à prier. Je suis bien entouré, choyés. "Ils", "Elles" - mes Guides du moment, mes Instructeurs m’aident à m’habituer à mon nouvel état. Ils me disent de me détendre. Ils rayonnent vers moi des Energies de Paix curatives dans lesquelles se trouvent les Energies Maternelles de la Vierge Marie.

Je ne voulais pas mourir si jeune. J’avais des projets. J’aimais ma femme, j’aimais mes enfants. J’adorais mes enfants. Ils étaient ma joie de vivre, ma grande fierté. Ma mère, je lui pardonne pour tout le mal qu'elle m'a fait, pour le grand tort qu'elle m'a causé.


Mémé je te demande pardon de t’avoir quitté sans te dire au revoir. Tu m’as tant aimé. Tu m’as apporté la sécurité, mais je voulais voler de mes propres ailes. J’étais un lion. J’étais un éléphant.

La vie bouillonnait en moi. Je ne pouvais la retenir, la contenir. Je voulais la gloire... Je voulais réussir à tout prix... J’ai trop souffert petit. Je me guérissais peu à peu de mes blessures, de mes vexations, de mes brimades. Mémé, tu m’as compris. Tu m’as aimé tel que j’étais. Je te remercie. La Vierge-Marie : je sais combien tu L’as invoqué pour moi.


Ici, je vais beaucoup progresser. Je vais me remettre à prier. Je suis bien entouré, choyés "Ils", "Elles" - mes Guides du moment, mes Instructeurs - m’aident à m’habituer à mon nouvel état. Ils me disent de me détendre. Ils rayonnent vers moi des Energies de Paix curatives dans lesquelles se trouvent les Energies Maternelles de la Vierge Marie.


J’y vois plus clair en moi. La drogue, l’alcool, les boissons alcoolisées embrumaient mon esprit. Je n’étais pas toujours bien entouré. Le serpent - Satan - rôdait autour de moi. Je ne me suis pas assez méfié de sa puissance, de sa force occulte. J’en rigolais. Je me croyais plus fort que tout... Je me pensais invulnérable ! J’étais dans mon délire, dans ma musique, avec mes fans qui m’adoraient, qui m’adulaient... J’avais besoin de ça. C’était mon adrénaline quotidienne...


Mon fils je t’aime. Je suis dans ton coeur à tout jamais. Regarde les vidéos où nous sommes ensemble. Parle-moi. Dans mon coeur, je t’écouterai, dans tes rêves, je te visiterai. N’aie pas peur d’avancer sans moi dans la vie. Je suis là, je te prends la main. Je te serre contre mon coeur. Papa qui t’aime et qui n’a jamais cessé de t’aimer.

J’ai retrouvé Jonathan. Il savait que j’allais venir. Il m’attendait. J’ai gros coeur de vous avoir fait souffrir, vous que j’aimais, vous qui m’aimiez. Mes Chinois me manquent. Un autre, une autre vont prendre le relais. Je serai en eux. Je les guiderai, je les inspirerai.


Complot : il y a eu un complot pour m’éliminer. Je ne devais pas arriver si tôt ici dans l’endroit où je me trouve. » Ange Didier me montra qu’en fonction de son Chemin de vie il aurait dû vivre jusqu’à l’âge de 42 ans. Mais les puissances du mal ont interféré !

« J’ai été emboucané. Je ne pouvais résister. La pression était trop forte. Je n’étais pas en mesure de lutter contre la magie noire qui m’ensorcelait...

Mon corps physique était trop fatigué, trop délabré : nuits sans sommeil, trop d’alcool, trop de veille. Mon âme n’était pas assez vaillante, résistante. Gros retour de bâton pour ceux et celles qui m’ont jeté des sortilèges. La vérité va se faire savoir un jour ou l’autre !


Mes enfants, je les aime. Qu’ils prient pour moi, comme je prie pour eux. Ma femme, je la remercie pour le bonheur, pour la joie qu’elle m’a procurée, qu’elle m’a apportée. Elle m’a redonné confiance en moi, en la vie. J’avais une bonne étoile. Mon destin s’est brisé net !


Je voulais continuer de vivre pour faire le Bien, pour que de nombreux enfants aillent à l’école, qu’ils ne fassent plus l’école buissonnière pour certains, qu’ils errent dans les rues à journées entières pour d’autres. Je voulais servir. Je voulais faire le Bien, aider mon pays à se relever en m’occupant des jeunes, des plus défavorisés.

Je suis triste de ce que je n’ai pas réalisé, de ce que je n’ai pas eu le temps de réaliser. Jésus m’a expliqué que d’ici, j’allais pouvoir beaucoup œuvrer à partir de mon coeur et de ma pensée bien dirigée. Je vais agir autrement. Je vais impulser des idées nouvelles à partir de mon Esprit Supérieur. J’apprends vite, car je veux rattraper le temps perdu. Je veux occuper chacune de mes secondes, de mes minutes à faire le bien. Je vous aime. »



(Message canalisé le 19 août 2019).



11 vues
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now