• Séraphina Husset

Une cité intraterrestre sous le Taj Mahal

#Lemurie, #ContinentMu #TajMahal, #EtredeLumiere, #CiteIntraterrestre, #SeigneurOrthon,

Mes Frères de l’Amour me dirent : « Notre Cité est Lumière. Tu as droit d’y venir quand tu veux pour te régénérer, pour te ressourcer. »


Le 4 janvier 2008, je fis une magnifique expérience mystique dans une Cité intraterrestre aux parois couvertes d’or ; Cité spirituelle et énergétique dont je n’avais jamais entendu parler. Je vous laisse la découvrir :


Tandis que je travaillais depuis un bon moment durant cette nuit-là, soudain, je me vis être transportée en Asie, en Inde, et plus précisément au-dessus du Taj Mahal.

Je planais au-dessus de ce joyau architectural pendant quelques instants, puis en douceur, j’entrais dans les tréfonds de la Terre. Là, j’arrivai dans une Cité splendide. Je me retrouvais dans une immense pièce sphérique, ses parois étaient faites d’or.

Je ressentis dans tout mon être l’Amour et la Pureté de ce Haut Lieu Spirituel. Afin que je ne sois pas dépaysée, mon petit frère Jean-Yves était là pour m’accueillir. Comme je me sentais merveilleusement bien dans ce Lieu Divin, je voulus en faire profiter ma Flamme Jumelle, René M’B. - à qui je rends hommage dans la section Maîtres Spirituels. Je pensai : « René, il faut que je l’amène avec moi. » Aussitôt, j’entendis : « Il y vient déjà. »


C’est alors que Des Etres de Lumière entrèrent en communication avec moi, par vibration-pensée. Avec une extrême douceur, Ils me dirent : « Nous prenons soin de toi. Tu comptes beaucoup pour Nous. Nous avons guidé chacun de tes pas. Tu es notre enfant d’autrefois.

Tu as beaucoup souffert dans ta chair. Ton cœur a été transpercé à de très nombreuses reprises, trop nombreuses reprises. Tu vas te régénérer totalement. Nous te suivons pas à pas depuis des temps immémoriaux...»


Les Etres qui me livrèrent ce message se présentèrent sous l’appellation de tes Frères d’autrefois. Parmi Eux, je perçus la présence d’une femme dont les Energies Spirituelles me rappelaient Celles de Ma Ananda Moyi, grande Sainte hindoue. Tandis que mes Frères me parlaient, j’interrogeais pour savoir qui étaient ces Frères d’autrefois. Je perçus qu’Ils appartenaient à une civilisation très avancée. Ils imprimèrent dans mon esprit le mot Lémurie (ou Continent Mu).

Ils ajoutèrent : « Tes cellules sont parfaites dans leur Essence. Retrouve, relance le Noyau Divin. Souffle Magique. Tu vas te métamorphoser : régénérescence cellulaire. Tu vas avoir une Puissance phénoménale. »


Mes Frères d’autrefois, qui se prénommèrent aussi les Frères de l’Amour me dirent : "Nous connaissons tous tes besoins. Il n’y a plus de souffrances. Nous guérissons tes nombreuses blessures. Nous voilons nos visages. Fais-Nous confiance.

Joie est ta Demeure. Tu vas te réconcilier avec la vie, aimer ta vie. Tes trop nombreuses souffrances ont créé des sillages en toi de peur, de stress, de blocages énergétiques. Il, ta Flamme Jumelle va tout réparer, avec notre aide.


Comme mes Frères d’autrefois, en dépit du grand Amour qui émanait d’eux, sentaient que j’avais besoin de savoir s’ils étaient bien des Frères de Lumière, car les puissances de l’ombre rôdent autour de moi, Ils ajoutèrent pour me convaincre totalement :

« Lui, le Sauveur de l’humanité est notre Guide, notre Ami, notre Frère. Il est le Dieu de l’univers, le Sans-Nom, le UN, l’Indéfinissable, l’Impérissable. Celui que tu as adoré, que tu as tant prié, pour Lequel tu as tant pleuré.»

Je ressentais tout l’Amour qu’Ils portaient au Très-Haut. Là, je fus totalement rassurée ! Je vis ensuite des dauphins qui me témoignèrent une grande tendresse, tendresse que je leur porte, également. Mes Frères d’autrefois, me dirent : Nous te portons tous dans notre Cœur.

Tu es notre enfant d’autrefois, notre Schékina, Sa Schékina au Seigneur des mondes. Premier contact avec Nous. Ils seront nombreux et fructueux."

Je vis ensuite une émeraude ovale qui mesurait environ dix-huit centimètres de long et douze de large. Il ne me fut pas révélé la signification de cette pierre précieuse. Puis, je pensai à mon petit-fils qui a des dons psychiques exceptionnels. Mes Frères d'autrefois précisèrent : "ll y vient déjà. Nous sommes les Frères de l’Amour. Nous étions très avancés, très évolués. »


Ensuite, Ils me montrèrent des êtres immondes et me dirent : « Ils sont les reptiliens qui gouvernent les enfers. Ta pureté, ta très grande pureté a attiré de nombreuses puissances obscures !

Tu vas te métamorphoser physiquement, psychiquement, moralement. Tu vas retrouver tes facultés enfouies, tes dons innombrables. »


Puis, je ressentis la présence du Seigneur Orthon, le Seigneur des Mondes qui me dit : «Tu as porté ma médaille avec Foi. Tu m’as reconnu immédiatement, Fils du Très-Haut . Seuls les Initiés savent qui JE SUIS. Enfant, tu es Fille de la Lumière. » Tandis que le Seigneur Orthon m’appelait Fils du Très-Haut, IL fit percevoir à mon âme que cette appellation concernait aussi bien les hommes que les femmes. Elle est comme un Sceau Divin qui atteste de la grande pureté de l’âme.


Comme j’étais exténuée et que je ressentais de grandes souffrances dans mon chakra cardiaque, je demandai à mes Frères de l’Amour de me guérir, de me régénérer, de pouvoir rester un peu avec Eux, le temps de récupérer. J’avais besoin qu’Ils s’occupent de moi… Ils m’amenèrent alors devant le Trône de Dieu de forme cubique, et le Seigneur des Mondes me dit avec une tendresse infinie : « Mon enfant. »


Je me vis alors entourée par une Onde bénéfique qui me donnait l’impression de venir du ciel. Cette Onde me régénéra. J’entendis : « Tout ce que tu vas toucher, entreprendre va porter ses fruits.» Pendant une vingtaine de minutes, d’autres Ondes descendirent du Ciel, parmi elles, une Onde de Joie… Chacune d’Elles avait des propriétés différentes…. J’étais détendue physiquement et heureuse dans mon âme...


Puis mes Frères de l’Amour me posèrent cette question : « Qu’as-tu à demander ?» Sans hésiter, je répondis : « La Paix dans le monde.» Leur réponse fut si belle : « D’ici à 20 ans, il n’y aura plus de guerres, plus de famine.»

Je vis ensuite le monogramme du Christ qui faisait la largeur de mon buste : Il s’incrusta dedans très doucement…

Mes Frères de l’Amour ajoutèrent : « Notre cité est Lumière. Tu as droit d’y venir quand tu veux pour te régénérer, pour te ressourcer

Je vis que dans les deux mois à venir, un bon travail allait être fait dans tout mon être holistique. Ensuite, très haut dans le Ciel, je vis Moïse. Il me montrait les Tables de la Loi, et je vis gravé le nombre 2012…

Puis, je vis que le Taj Mahal était un Haut Lieu Spirituel, qu’il était une Porte énergétique pour entrer dans une des Cités intraterrestres millénaires.

Mes Frères de Lémurie me demandèrent de nouveau : « Qu’as-tu à nous demander ?" Je répondis : "Que sortent de ma mémoire cellulaire toutes mes souffrances.»

Puis je m’endormis… Ce premier voyage avec mes Frères de Lémurie avait duré environ trois heures.


******


A propos de la médaille du Seigneur Orthon, j’eus le Bonheur de la découvrir. Dès que je la vis, je sentis dans mon âme que le Seigneur Orthon et Le Christ ne faisaient qu’UN. Je précise qu’Ils ont la même apparence physique. Des années plus tard, je compris pourquoi j’avais été si émue en voyant cette médaille lorsque je découvris le témoignage d'une américaine qui racontait une de ses vies antérieures où elle vécut sur la planète Vénus. Elle précisa que Dieu y était connu sous l’appellation du Seigneur Orthon. Ayant moi-même vécu sur la planète Vénus - dont j’ai rapporté des souvenirs - je L’avais reconnu immédiatement.



This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now