top of page
  • Photo du rédacteurSéraphina Husset

Les Gazaouis détruits, anéantis




« Les avions hantent leurs nuits,

Des milliers de Gazaouis

Qui s’endorment la peur au ventre

A cause des bombes massacrantes.


 Leurs cœurs, pour beaucoup, ont explosé,

En mille morceaux, ils sont brisés.

Ils ont du mal à se relever,

 Par la souffrance sont pétrifiés ! »

 


Comment mieux résumer le drame qui se déroule à Gaza au vu du monde entier, mais pourtant dans une certaine indifférence ? Le poème ci-dessous m’a été dicté le 24 février 2024 par un de mes Guides Emile Lambour, désincarné en 1977. Porte-Parole d’un Collectif Divin, Observateur attentif, à l’instar de tous les Etres de Lumière vivant dans les Plans les plus élevés, Il sonde les reins et les cœurs... Et nul ne lui fait illusion !

Avec des mots appropriés, les mots du JUSTE, Il décrit la tragédie palestinienne.

En la circonstance, Il apporte des éléments NECESSAIRES permettant de prendre conscience de ce qui échappe partiellement ou totalement à l’entendement humain. Son Objectivité, son Impartialité contrastent grandement avec la présentation des faits relatés par tant de politiques, de journalistes qui, manquant d'Intégrité morale, n’honorent pas leur mandat et leur profession ! En effet, avec beaucoup d’arrogance, AU MEPRIS D’UNE ETHIQUE, trop parmi eux mettent en avant leurs propres points de vue qu’ils assènent comme des vérités ABSOLUES... 

 

Du temps de son incarnation terrestre, le Christ nous enseigna : « VOUS CONNAÎTREZ LA VÉRITÉ ET LA VÉRITÉ VOUS RENDRA LIBRE. »  Vérité appréciée par les Artisans de Paix.

Je remercie infiniment ce Guide de m’avoir livré ce message vibrant d’Authenticité, d’Humanité, d’Intégrité.


Ils ont des larmes au bout des cils,

Dans tout leur être, ils sont fébriles.

Leur vie ne tient qu’à un fil :

Ils sont des mille et des mille… 


Les avions hantent leurs nuits,

DES MILLIERS DE GAZAOUIS

Qui s’endorment la peur au ventre

A cause des bombes massacrantes.


Leurs cœurs, pour beaucoup ont explosé,

En mille morceaux, ils sont brisés.

Ils ont du mal à se relever,

 Par la souffrance sont pétrifiés !

 

Les enfants innocents démembrés,

Plus comme avant ne pourront jouer :

Leur vie à eux est condamnée.

Cruauté aveugle les a ciblés !

 

Combien de parents décédés

Manquent à leurs enfants isolés ?

LEUR SOUFFRANCE EST IMMENSE,

A cause d’une horrible vengeance…


Ils sont perdus, déboussolés,

Ils ne savent à quoi se raccrocher

Leurs cœurs béants saignent toujours

Ils manquent cruellement d’amour…


Beaucoup étouffent leurs pleurs,

Trop connaissent la terreur.

Leur avenir leur fait peur,

Ils en ont gros sur le coeur…


ON NE TUE PAS DES INNOCENTS !

A Gaza, TROP de bains de sang...

Le grand boucher a ordonné

Des massacres organisés !


Il se croit au-dessus de tout,

Il se prend pour le grand Manitou :

Pour lui, la vie ne vaut rien !

Y compris celles de ses concitoyens...


Il n’aime pas être contredit,

Y compris dans son Parti.

Énorme scandale va éclater

Qui va le déstabiliser !

 

Satan enténèbre son coeur,

En lui, une immense fureur,

Sous couvert de gouverner

Il ne fait que se venger !


Il conduit son pays à la ruine,

Il est fourbe comme une fouine.

IL EST UN ÊTRE SATANIQUE.

C’est bien là où est le hic...


D’aucuns ouvrent les yeux,

Ceux qui ne sont pas peureux,

En Israël, ils vont parler *1 :

Ses ignominies raconter…


Les soldats de TSAHAL,

Avec joie, perpétuent le mal...

Certains sont d’une cruauté,

Car en eux, grande méchanceté !

 

Ils se prennent pour des héros :

Ils ne sont que des numéros...

En qui, on attise la haine

Pour venger leur Capitaine !

 

Certains sont des tortionnaires :

Faire le mal est leur affaire...

En eux, germe de Nazisme

Car ENORME fanatisme !

 

Torturer pour eux est une jouissance *2,

Cela en est de l’indécence !

Combien de Palestiniens

Ont perdu la vie pour RIEN ?


A trop tirer sur la corde,

Le boucher  sème la discorde.

Pour crimes de guerre sera condamné !

Sa bonne étoile va tourner…


Il  va brûler en enfer :

La plus noire des sphères.

Il va y être torturé,

Il va souffrir comme un damné...

 

Il a vendu son âme au diable,

En AUCUN CAS, il n’est fiable,

Vie précédente 3* il sévice-hait...

Abject, abject, il était.

 

Nulle Compassion pour ses victimes,

Il était un pousse-au-crime.

Dans cette vie-ci, il est ODIEUX,

Il fait honte au Père des  Cieux.

 

Les Gazaouis, il affame *4 :

En cela : il est INFAME  !

Il agit comme autrefois,

Quand il était un petit roi...

 

Il  a tant de sang sur les mains,

Plus cruel qu’un empereur romain.

Il est lui aussi un antéchrist,

Sa personnalité est factice...

 

IL EST UN VERITABLE CRIMINEL :

En son coeur énorme fiel.

Tout en lui est démentiel,

Point son âme n’est au Ciel...

 

Détruire Gaza est du SADISME,

On est ramené au Fascisme !

Il se croit au-dessus des Dieux,

Plus pour longtemps à être victorieux...

 

La roue va tourner pour Israël,

En mai, une énorme gamelle...

Au poker menteur, il a joué :

Tout son monde, il a floué !

 

Il va perdre sa Superbe,

Plus on ne va croire son verbe,

Par ses soutiens va être rejeté.

Peuple palestinien considéré.

 

A mener la politique du pire,

Il a généré une véritable ire

Politiquement, il est FINI,

Par Israéliens va être banni !

 

Grandement, il va être puni,

Oui, il va être proscrit

De la Knesset, être répudié :

Il ne l’aura pas volé !

 

Il n’est pas l’enfant de David,

Car trop, trop, il trucide…

Il s’accommode des Écritures,

Il en fait une relecture 5.*


Point il n’appartient à la Lumière.

Rien à voir avec ses Pères :

Il souille ce qui est Sacré.

Par Nous, cela ne peut être toléré !


Il va perdre son fils chéri,

Comme Pharaon, il s’ra puni !

Il a contrevenu à la Loi,

Et cela, des centaines de fois…


Son coeur à lui Nous sondons

Rien de bon, Nous n’y trouvons.

Il est un horrible trublion :

De sa farce, il sera le dindon !

Priez pour le peuple meurtri,

Un jour, il vous dira merci.

LA LUMIERE VA L’EMPORTER, 

Partout, sur Terre va rayonner…


ll se sent abandonné,

Beaucoup sont désespérés.

Allah, Allah veille sur eux,

le Très Miséricordieux.


Tout n’est pas joué pour eux,

Car, Dieu le Miséricordieux.

Va intervenir dans la matière, 

Pour briser Coeur de pierre.

 

Nous sommes aux côtés des Gazaouis.

Ils sont nos enfants chéris.

Ils se raccrochent au Coran.

En cette période de Ramadan. »

 

 

Ce qui va sans se dire, va encore mieux en se disant

Avant toute chose, je précise que bien que ce nouveau post ait trait à l’immense souffrance des Gazaouis, la Famille de Lumière des Plans invisibles et moi-même sommes de tout coeur avec les otages israéliens privés de liberté depuis le 7 octobre dernier. Nous comprenons les affres de l’angoisse éprouvées par les familles qui attendent et espèrent le retour de leurs bien-aimés. Nous partageons la peine des familles qui, fixées sur le sort de leurs proches, doivent dorénavant en faire le deuil. Pour elles, un long et douloureux processus s’entame... 

Que Dieu emplisse leur coeur endolori, afin qu’à leur tour, ces familles ne se laissent pas aller à la haine en appliquant la Loi du Talion : Oeil pour oeil, dent pour dent, à l’instar de leurs dirigeants.

 

Dans le post « Aujourd’hui, quel Héritage Spirituel dans le territoire israélo-palestinien ? »je relatais la souffrance que je ressentais concernant celle des Gazaouis. Je suis profondément bouleversée à la vue des massacres, des vies brisées et des villes détruites par un Oppresseur cynique, cruel, DEPOURVU DE TOUTE HUMANITE. Oppresseur qui n’est, en l’occurrence, qu’une machine à tuer ! Je suis d’autant plus chagrinée qu’une partie de mon coeur est restée en Palestine. En  effet, au temps du Christ, je vécus en Terre Sainte et mon âme est restée là-bas, également. Cela explique certainement le fait qu’à plusieurs reprises, je me sois dédoublée pour soutenir mes frères et soeurs les Gazaouis. Oui, mon Etre Spirituel s’est retrouvé parmi eux pour apporter Aide et Réconfort à ce peuple martyr, martyrisé par la volonté implacable de quelques-uns !

 


Les liens étroits unissant les êtres entre eux

Nous employons communément l’expression tisser des liens. Effectivement, sentimentalement, amicalement, professionnellement, des liens se tissent au gré des rencontres... Suivant leur importance, leur intensité, ils peuvent durer des mois, des années, selon les circonstances... Ils sont des attaches dues à nos sentiments respectifs et mutuels. Ils ne sont pas que physiques. Ils sont comme des maillages aussi invisibles que réels unissant les personnes entre elles. Ces liens sont AVANT TOUT énergétiques.

C’est la raison pour laquelle, quand certains d’entre eux se rompent, surtout violemment, la vie des uns et des autres bascule de façon aussi douloureuse que radicale.

 

ILS SE TISSENT DANS LE CHAKRA DU COEUR ET PERDURENT DANS LE TEMPS.

 

Ce chakra est un Centre Energétique se trouvant au milieu de la poitrine, le long de la colonne vertébrale. Invisible sur le plan humain, il se situe dans le corps éthérique : le double du corps physique. C’est avec ce coeur que nous aimons et non avec notre coeur physique dont le rôle si important est de pulser la vie.

Ainsi, lors de deuils ou de violents traumatismes, certaines personnes formulent leur souffrance par cette phrase si représentative de leur ressenti : « J’ai eu le coeur brisé... » D'autres ont même l’impression physique qu’on leur arrache le coeur...

 

 

Vivre le traumatisme des liens qui se brisent

Nombreux sommes-nous à un moment de notre Histoire Personnelle à être confrontés à cette douloureuse épreuve, à cette descente aux enfers... J’ai, hélas, vécu ce grand traumatisme lorsque mon petit frère décéda. Il y eut un AVANT ! Il y eut un APRES ! Des mois durant, après la désincarnation de Jean-Yves, je vécus la mort dans l’âme... J’errais comme une âme en peine... En effet, plus les liens sont forts entre les disparus et les vivants, plus le chagrin, le désespoir, l’incompréhension sont intenses. Sans oublier la colère que certains peuvent ressentir à l’égard de Dieu...


Le deuil fait partie des ultimes Initiations par lesquelles TOUS les êtres humains doivent passer au fil de leurs centaines incarnations... A travers leurs multiples réactions, ils sont testés, chaque fois !  Vont-ils se venger, pardonner, se suicider, se révolter contre Dieu ? Ou au contraire, vont-ils transcender leurs souffrances et se rapprocher de Dieu ?

Il me fallait en passer par là pour retrouver Dieu

Des années après le décès de Jean-Yves, j’eus deux visions rétrospectives. Je vis que le jour de l’enterrement de mon petit frère, mon corps spirituel s’était allongé dans son cercueil avec de lui.

J’étais comme une morte vivante. J’étais coupée en deux. Symboliquement, je m’étais enterrée vivante...

La seconde vision me montra la réalité de l’expression avoir le cœur brisé. Je vis mon chakra du cœur couleur marron foncé devant ma poitrine tandis qu’il volait en éclat et qu'il se brisait en mille morceaux... Intérieurement, j’étais fracassée. Je pensais souvent au suicide...

 

J’ETAIS COMME UN OISEAU QUI NE POUVAIT PLUS PRENDRE SON ENVOL...

 


Le 4 octobre 1984, fête de la saint François d’Assise, St Augustin qui accueillit Jean-Yves me livra un message dont voici un court extrait :


« Tu as connu le désespoir,

Et tu voyais tout en noir.

Tu avais perdu la foi :

Tu as douté bien des fois.

 

Tu as pensé à te supprimer :

Nous t'en avons empêchée.

IL TE FALLAIT PROGRESSER,

Pour, un jour, nous retrouver... »



Des centaines de milliers de coeurs brisés

Comme je le mentionnais précédemment, j’ai un puissant lien karmique avec la Palestine. C’est la raison pour laquelle, le 24 février 2024, je me suis vue dans mon Corps Spirituel à Gaza. Je ressentis intensément la souffrance des Gazaouis. Je vis qu’elle les écrasait, qu’elle les pétrifiait, les submergeait... Cette souffrance se matérialisait dans le plan astral par la présence d’une énergie formant un immense égrégore marron foncé. Ce vortex planait au-dessus de Gaza comme un nuage sombre.

Je ressentis ensuite leur douleur insoutenable. J’eus alors la vision de leur souffrance collective.

Je vis les chakras du coeur de milliers de Gazaouis intriqués les uns dans les autres. Je vis ensuite les liens énergétiques qui les unissaient à leurs bien-aimés décédés. Ils m’apparurent comme des fils électriques d’environ deux centimètres de diamètre. Cela illustrait combien l’amour et l’affection qui les unissaient étaient puissants...

 

JE VIS ALORS QUE CES FILS ELECTRIQUES  ETAIENT ARRACHES AVEC BRUTALITE.

 

C’était d’une violence inouïe ! Les mots ont peu de pouvoir pour décrire le martyr des Palestiniens. Ils ne sont que le pâle reflet de leur réalité quotidienne...

Après cette vision stressante et traumatisante, je priais pour me retrouver dans mes Energies et pour aider mes frères et sœurs d’autrefois. J’eus alors deux autres visions que je décris ci-dessous. Elles m’apportèrent une certaine Consolation.



Le jardin du Bonheur

Avec les yeux de l’âme, je vis que les milliers d’enfants Palestiniens qui avaient été arrachés à leur famille se trouvaient ensemble dans une sphère parallèle à la Terre que je vis sous l’apparence d’une sphère nimbée d’une Clarté dorée. Je vis que ces enfants dans la tranche d’âge de trois à quatorze-quinze ans se retrouvaient dans ce lieu qui m’apparut enchanteur.

Ils baignaient dans cette Clarté dorée qui pulsait dans leurs corps énergétiques afin de transmuter au plus vite leurs traumatismes physiques et psychologiques.

Je ressentais la Joie de tous ces enfants. Le lieu de transition où ils se trouvaient pour les aider à s’habituer à leur nouvel état portait le nom de Jardin du Bonheur.

Je vis que la Vierge-Marie en tant que Mère de l’Humanité et le Christ en tant que Dieu incarné dans la matière venaient régulièrement leur rendre visite. D’Eux émanait l’Amour Divin à Son plus haut Niveau : l’Amour Maternel et l’Amour Paternel dont ces enfants avaient tant besoin pour se reconstruire.

 

 

Nourrissons en dormance

Ma seconde vision concernait les nourrissons désincarnés âgés de quelques jours à deux ans environ. Je vis qu’ils étaient en dormance : ils étaient comme plongés dans un sommeil profond et réparateur afin que leurs petits corps énergétiques continuent de se développer ainsi que leur esprit. Ce temps de dormance équivalent à notre temporalité humaine durerait environ deux ans...

 

 

Une Mer de Lumière sur Gaza

Le 28 février 2024, je ressentis de nouveau l’intense souffrance des Palestiniens. A un moment, c’est comme si j’avais eu les jambes coupées... J’étais épuisée. Je réalisai quelques instants après que j’avais dû me connecter aux trop nombreux enfants amputés...


En parallèle, je vis que les Grandes Hiérarchies Célestes étaient présentes à Gaza. Je les vis sous l’apparence d’une immense mer de Lumière planant au-dessus de ce lieu pour soutenir ce peuple qui a une grande place dans le Coeur de Dieu, de Allah...

A ma façon, je soutiens les Gazaouis

Le 1er mars 2024, j’étais physiquement  épuisée. Je ressentis, de nouveau,  que cela était en lien avec ce qu’endure ce peuple martyr. J’avais l’impression qu’on m’arrachait le coeur...

Ensuite, j’eus une vision représentant mon chakra du coeur sous l’apparence d’un Soleil rutilant, haut dans le ciel, planant au-dessus de Gaza. J’eus l’impression d’être une locomotive traînant une lourde charge générant cet épuisement intense. Spirituellement, j’apportais ma Contribution aux Gazaouis, mais humainement, je vivais leur drame. Le Christ me précisa :

 

« C’EST AFIN  QUE LES GAZAOUIS NE PERDENT PAS LA FOI. »

 

Le 4 mars 2024, dans la matinée, je me sentis de nouveau totalement épuisée. J’éprouvais une douleur dans mon buste comme si j’étais coupée en deux...

Tellement connectée aux Gazaouis, je ressentais que tant que tant que la trêve n’interviendrait pas je ne vivrais pas... Leur souffrance étant ma souffrance. Souffrance que doivent ressentir les Palestiniens vivant hors de la Palestine.

Le soir, j’eus une vision de l’Archange Gabriel rutilant de Lumière planant au-dessus de Gaza. D’après la Tradition Coranique, c’est Lui, qui sous l’appellation de l’Ange Djebril a transmis le Message de la Révélation au Prophète Mohamet.

 


Une très haute Entité s’est incarnée à  Gaza

Quelques jours après la violente riposte israélienne sur Gaza, je vis avec les yeux de l'âme qu’un adolescent d’environ quatorze ans s’était incarné en cet endroit pour faire un contrepoids aux agissements de l’ombre.

Je vis son corps énergétique tout Lumière sous l’apparence d’un Soleil.

Le 6 mars 2024, J’eus de nouveau une vision de ce jeune. Pendant, un certain temps, je vis son Etre Spirituel planant haut dans le Ciel, comme un satellite. Je ressentais que nos Etres Spirituels communiquaient tout en fusionnant... Chaque nuit, il se régénère dans les Plans de Lumière les plus élevés afin de récupérer physiquement, psychologiquement, psychiquement...

Le lendemain, je ressentis profondément sa souffrance... Son coeur à l’agonie saignait de voir ses frères et soeurs, ses pères et mères souffrir atrocement.

Je vis alors qu’il recevait une grande Aide de Melkisédek, des Prophètes Abraham et Moïse ainsi que l’aide de Aaron, frère de Moïse. 

Il fut montré à mon âme que lors d’une de ses vies passées, ce jeune Palestinien avait été enseigné par ces illustres Patriarches. Je vis que la Famille de Lumière passe par cette très Haute Entité pour maintenir un équilibre fragile entre l’ombre funeste et la Lumière Victorieuse.

 

******.


Du fond du coeur, je remercie infiniment Rony Brauman connu pour avoir dirigé les équipes médicales de Médecins sans frontières - qui en tant que Juif et fils de Sioniste s’est positionné courageusement à l’égard de la Palestine. Au-delà de tout sectarisme, il véhicule un message humain qui transcende les nationalités et les religions.

Il en est de même pour Olivier Lek Lafferrière, qui dans la vidéo « Nous, juif-ves, n’en pouvons plus que notre histoire soit instrumentalisée pour couvrir un génocide » en tant que représentant de l’Union Juive Française pour la Paix ose dénoncer l’apartheid et la colonisation dont sont victimes les Palestiniens.

Je remercie les centaines de personnalités dans lesquelles figurent de nombreux Israéliens et Israéliennes qui affichent avec Courage leur soutient aux Gazaouis. Je n’oublie pas non plus les milliers de personnes, toutes origines et religions confondues, qui défilent depuis octobre dans les villes et métropoles pour dénoncer ce terrible génocide .

 

******

Continuons de prier pour les Palestiniens afin qu’une issue favorable et pérenne soit trouvée en cette période de Ramadan. Puissent-ils retrouver la Paix dont ils ont tant besoin pour se reconstruire.


1 - Il peut s’agir de l’O.N.G. Breaking the silence (Briser le silence) qui collectionne et regroupe les témoignages des soldats israéliens. Ces témoignages concernent les abus exercés vis-à-vis des Palestiniens, le pillage et la destruction de leurs biens. Sans oublier les traitements dégradants et douloureux auxquels ils sont soumis : la torture en faisant partie de façon quasi systématique. Ces soldats israéliens ont eu le courage de sortir de la matrice qui les a façonnés pour devenir des exécutants IMPLACCABLES... Merci à eux de s'être réveillés.

 2 - J’ai été consternée et profondément peinée de voir certaines vidéos montrant des Palestiniens abominablement torturés par des soldats israéliens. Les sévices dont ils ont été victimes sont identiques à ceux perpétués par les Américains dans le camp de Guentanamo. Cela en dit long sur la barbarie de leurs bourreaux ! Les victimes traumatisés et ébranlées psychologiquement faisaient peine à voir...

 3 - Beaucoup ignorent que de nombreux hommes et femmes politiques, y compris en France, ont dans leur vie précédente, vécu en Allemagne pendant le IIIème Reich. Certains parmi eux ont joué des rôles cruciaux dans des camps de concentration.

Ces personnes se sont réincarnées avec la même idéologie : la suprématie d’une race sur une autre... Ainsi, elles poursuivent leur plan machiavélique dans un nouveau corps, mais toujours AVEC LE MEME ETAT D’ESPRIT... Leur haine est LE MOTEUR leur permettant de s’abstraire de toutes lois humaines et de la Loi Divine, Celle du UN en particulier.

4 - Des témoignages de médecins revenus de Gaza, racontent et décrivent, effarés, des scènes auxquelles ils n’auraient jamais pensé devoir assister : des enfants gazaouis décharnés, et certains morts de faim... Enfants qui font penser à ceux des camps nazis... Quelle ironie ?

 5 - Pour justifier les bombardements meurtriers sur Gaza, Benjamin Netanyahu INTERPRETA de façon cynique la prophétie du Prophète Isaïe. Il cita le verset 18 du chapitre 60 : « Il n’y aura plus de voleurs dans vos frontières et vos portes seront glorieuses ».

Avec perfidie, comme savent le faire ceux qui œuvrent avec et pour Satan, il a opposé d’un côté un peuple de la Lumière faisant référence à son peuple, et de l’autre, un peuple des Ténèbres qui, a ses yeux, est celui des Palestiniens ! Que d’outrance ! Que d’outrecuidance !

 


61 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page