• Séraphina Husset

La nuit de l’âme

#Ame, #Audelà, #Depression #Epreuve,


Durant cette nuit de l’âme, dans notre esprit, se livre un combat entre notre humanité déprimée, apeurée, en colère parfois et notre âme qui nous pousse à grandir... Si nous parvenons à nous transcender, nous aurons remporté une belle et grande Victoire sur nous-mêmes et sur l’adversité qui est l’Instrument pour nous tester...


Il m’apparaît utile d’offrir le témoignage et l’Enseignement ci-dessous à ceux et celles qui peuvent vivre une épreuve capable de les submerger, de les anéantir plus ou moins longtemps...

Cet écrit est une Invitation à ne pas perdre pied quand tout semble perdu... Il attire également l’attention sur le fait qu’en cette période difficile pour beaucoup, il nous faut être vigilants vis-à-vis des personnes de notre entourage qui pourraient être tentées de commettre un acte irréparable.

Acte qui, aux yeux de certains, semble être la SEULE solution pour échapper à une souffrance devenue insupportable, intolérable...

Une épreuve inattendue

Le 25 mai 2022, je vécus une épreuve qui me terrassa littéralement. J’avais beaucoup de chagrin... Le lendemain, jour de l’Ascension, un Maître ascensionné du nom de Hilarion vint à mon secours. C’est ainsi qu’en quelques secondes, Il diffusa en moi Ses Energies de Guérison. Aussitôt, je me ressaisis et retrouvai ma Sérénité. Accompagnée par mes Guides des Plans de Lumière les plus élevés, j’utilisai cette épreuve pour ascensionner toujours plus dans mon cœur, mon âme et mon esprit...


La nuit de l’âme

Cinq jours plus tard, je fus inspirée d’approfondir mes réflexions qui, je le suppose, sont partagées par beaucoup en cette circonstance de perte de points de repère. En effet, à un moment de notre histoire personnelle, lorsque nous gravissons la Montagne, nous pouvons être confrontés à une épreuve terrible, voire inattendue qui nous déstabilise et nous met sens dessus dessous. Il nous faut alors puiser au plus profond de nous les ressources nécessaires afin d’y faire face pour en sortir grandis.

Durant cette nuit de l’âme, dans notre esprit, se livre un combat entre notre humanité déprimée, apeurée, en colère parfois et notre âme qui nous pousse à grandir...

Si nous parvenons à nous transcender, nous aurons remporté une belle et grande Victoire sur nous-mêmes et sur l’adversité qui est l’Instrument pour nous tester... En effet, pour notre âme, il s’agit d’une épreuve salutaire que nous ne sommes pas en mesure de comprendre quand nous sommes au cœur de la tourmente... Epreuve qui, si elle est transcendée, nous donne l’occasion de franchir un cap et de passer à un niveau de conscience supérieur.


A notre rythme, nous nous sommes départis un peu plus de notre esprit matière et nous nous sommes rapprochés de Dieu, La Source infinie de tout Bien.

En clair, sans le réaliser, NOUS AVONS PASSE UNE INITIATION...

En vivant cette épreuve que de grands Mystiques ont appelés la nuit de l’âme, nous ne sommes JAMAIS abandonnés par Dieu, ni par la Famille de Lumière. Nous sommes en permanence soutenus par eux mais, momentanément plongés dans notre drame intérieur, nous sommes comme une coquille de noix battue par des flots rugissants. Nous n’y voyons plus clairs. Notre propre jugement nous fait défaut. Nous nous sentons perdus...


Pour nous soutenir durant cette nuit de l’âme, nous avons également autour de nous un ou des Simon de Cyrène [personnage biblique qui aida le Christ à porter Sa Croix durant Sa Montée au Calvaire]. Ces Simon de Cyrène peuvent être celui ou celle qui partagent notre vie, un parent, un ami, un collègue de travail ou autre... Ils sauront être à notre écoute le temps nécessaire.

Ils sauront prononcer les mots qui consolent, qui nous permettent de nous ressaisir, de retrouver nos esprits.

Grâce à eux, nous percevrons alors dans notre cœur l’étincelle de Joie et d’Espérance qui nous avaient quittée. Nous pourrons entamer notre remontée car nous serons sauvés de nous-mêmes...


Nous ne possédons pas tous la même Force intérieure

Toutefois, il est un fait que nous ne disposons pas tous des mêmes moyens pour faire face à l’adversité et ce, eu égard à notre contexte familial, mais plus encore à certaines de nos vies antérieures !

Voici une explication parmi d’autres. Lorsque durant une ou plusieurs vies, des individus ont exercé leur esprit à une certaine Discipline spirituelle et morale, à une Sagesse antique, face à l’adversité, ils seront en mesure de ne pas succomber totalement sous le poids de leur fardeau.

En effet, ils auront développé des qualités d’Endurance, de Volonté, de Détermination, de Patience qui leur permettront de ne pas perdre pied définitivement, de se ressaisir in extremis...

Un autre cas que l’on rencontre trop souvent, hélas, est celui, notamment, de jeunes pour qui le contexte familial est pesant, affligeant. Si de surcroît, d’aucuns s’adonnent à l’alcool et à la drogue pour échapper à leur dure réalité, ils cumulent les handicaps qui les empêchent de poser un regard plus lucide sur leur situation... Cela est d’autant plus vrai hélas, que si lors de vies antérieures leur âme ne s’est pas aguerrie, il leur sera extrêmement difficile de faire face à une ou des situations qui les dépassent, qui les submergent...



Il a choisi de nous quitter

Il s’appelait Runa. Il était Tahitien. Il avait la trentaine. Il vivait dans un endroit qui, pour beaucoup, semble paradisiaque... Mais, sa vie fut un long chemin de croix. A plusieurs reprises, je fus en contact avec ce jeune homme par messagerie interposée. Je l’invitais à tenir bon, lui disant que je priais à son intention chaque jour et qu’il devait envisager son avenir avec Confiance... Je le mis dans mon Coeur Divin afin qu’il ressente l’Amour et la Considération dont il avait tant manqués, dont il avait tant besoin. Il y a environ trois mois, mon âme m’avait avertie, alertée qu’il était suicidaire... Je redoublai mes prières à son intention. Mais, hélas, ce ne fut pas suffisant.


Trop ballotté par les flots... , il était comme un chien perdu sans collier... C’est ainsi, qu’il choisit de s’ôter la vie le 30 juin dernier pour rejoindre sa Famille d’âme, Celle qui dorénavant, pour un temps, va lui permettre de découvrir l'Amour, la Tendresse véritables. Il va pouvoir s’y abandonner, se guérir, se reposer. Il en a tant besoin...


Le 4 juillet dernier, avec les yeux de mon âme, je vis que mon petit frère Jean-Yves l’avait accueilli. Il se présenta à moi dans son corps de Lumière, son corps de Gloire.

Emanait de son aura une douce Clarté dorée, saturée d’une infinie Douceur pour permettre à Runa de démarrer sa nouvelle vie dans l’au-delà.

Je vis également la Vierge-Marie, notre Bonne Maman du Ciel , au-dessus de lui.


Je remercie les personnes qui croisèrent son chemin et lui apportèrent aide et soutien. Je remercie particulièrement la Divine Providence qui lui permit de rencontrer un Ange incarné qui fut un été, le temps de quelques jours, son amie, sa sœur, sa confidente. Au fil des mois, elle fut présente autant qu’elle le pût, indépendamment de la distance qui les séparait.

Assurément, elle fut son Soleil... sa Lumière... sa Consolation... sa Joie... Elle fut son Ange Gardien : celui en qui il avait toute Confiance.

Mon petit frère Jean-Yves m'avait révélé au moment de leur rencontre que Runa et son Ange incarné avaient été frère et sœur dans une vie passée.

Avant de s'incarner, ils avaient choisi de se retrouver pour un temps. Leur âme s'était donné rendez-vous...

Tous les deux, lui, là-bas... elle, ici... continuent dorénavant de tisser des liens indéfectibles de Tendresse qui perdurent et perdureront dans leur cœur à tout jamais...



Chers amis,


Soyons très attentifs aux besoins des uns et des autres. Il faut en effet réaliser que dans un esprit en souffrance, la frontière est mince entre un état dépressif et un état suicidaire.

Il peut suffire d’un rien pour franchir le point de non retour...

En cette période stressante, harassante, d’immense précarité pour des millions de citoyens, soyons plus que jamais des Simon de Cyrène les uns pour les autres.


Ainsi, nous tisserons davantage les liens humains et énergétiques puissants qui contribueront à nous rapprocher, mais pas seulement. Cette Solidarité de faits et de cœur contribue à établir la Nouvelle Conscience, la Nouvelle Humanité...




*****



Je vous invite à découvrir, le film Et la vie continue basé sur un livre du grand Médium Brésilien Chico Xavier. Avec une extrême Justesse, il relate l’arrivée dans l’au-delà et la nouvelle vie de nombreux trépassés qui s’habituent à leur nouvel état.

Je mets à votre disposition des témoignages de personnes décédées, des désincarnés qui ont choisi de témoigner de leur nouvelle vie dans la rubrique l'au-delà.










66 vues

Posts récents

Voir tout