• Séraphina Husset

Grégroy : son arrivée dans l'au-delà

#AffaireGregory, #ChristineVillemin, #BernardLaroche, #audela, #lavieaprèslavie


« En arrivant dans l’au-delà, votre petit frère m’a accueilli. Autour de moi j’ai vu des petits Anges tout Lumière qui me souriaient. Ils m’ont pris par la main. Ils m’ont emmené dans un très bel endroit ensoleillé...


J’ai vu une "Belle Dame" – la Vierge-Marie – vêtue d’une robe blanche. Sur le bord de sa robe, il y avait une bordure couleur or. Elle était assise, Elle me souriait. Elle disait des choses aux Anges que je ne comprenais pas. Quand Elle leur parlait, je ressentais beaucoup d’Amour et de chaleur dans mon cœur. Elle me souriait, Elle me regardait : Elle m’appelait par mon prénom. Elle m’attendait : Elle SAVAIT que je venais. »

C'est par ces phrases que le petit Grégory entra en communication avec moi le 13 octobre 2004. Afin de nous donner des détails sur sa nouvelle vie, il continua :

« Après ça, ça a été comme si je m’étais évanoui, endormi. Je ne sais pas combien de temps cela a duré. » [Mon petit frère Jean-Yves me révéla que le sommeil de Grégory dura deux ans, le temps pour lui de s’habituer à son nouvel état.] « Puis je me suis retrouvé dans un autre endroit. Il y avait des petits enfants comme moi. La "Belle Dame" venait de temps en temps nous visiter. Quand Elle me souriait, je ressentais aussitôt dans tout mon cœur tout le grand Amour qu’Elle avait pour moi.


Puis, un jour un monsieur très gentil, grand, – Saint Benoît – est venu nous parler de Dieu. Votre petit frère était avec lui. Ils nous apprenaient à prier. Nous avons appris à faire de courtes prières pour tous les petits enfants de la Terre. Nous étions heureux de le faire. J’étais heureux de prier.

Votre petit frère gravait dans notre esprit les mots que nous devions dire. En même temps, il mettait dans notre cœur beaucoup d’Amour. La "Belle Dame" assistait parfois à certaines de nos prières, les jours importants : ceux de Pâques et de Noël. Elle nous demandait de bien penser à ce que nous disions. Elle a donné à chacun de nous un chapelet en cristal. Dans ce chapelet, il y avait l’Energie-Amour du petit Jésus.

Lorsque nous priions pour les petits enfants, votre petit frère nous faisait voir à l’aide de visions ce qui se passait à ce moment-là, dans leur cœur. Certains petits enfants avaient le cœur gris, car ils étaient malheureux. Quand on priait pour eux, votre petit frère nous montrait ce que nos prières, à tous, produisaient dans leur cœur. ILS DEVENAIENT LUMINEUX. Je voyais une boule de Lumière, on voyait une boule de lumière. Certains enfants redevenaient aussitôt gais, plein d’entrain. Certains prenaient aussi à ce moment-là de bonnes décisions, de bonnes résolutions.

Votre petit frère nous emmenait parfois avec lui pour faire le tour de la Terre. C’est facile pour nous tous ici. On allait ensemble avec le grand monsieur. On se tenait par la main, on se donnait la main et on partait dans des contrées lointaines. J’ai vu des paysages magnifiques. J’ai vu aussi des endroits que vous ne soupçonnez par sur Terre. Des endroits où les gens sont tous gentils entre eux...

Parfois, je demandais à votre petit frère, d’aller voir un petit enfant qui souffrait, car il avait perdu sa maman. Je suis allé plusieurs fois en Afrique et en Asie avec lui. Je n’étais pas autorisé à tout voir, car votre petit frère me disait que j’étais trop petit.


Par contre, je me suis retrouvé plusieurs fois dans une petite case, dans un pays très pauvre d’Afrique. Je voyais un petit garçon qui était tout seul avec sa maman. Il avait peur. Il était plus jeune que moi. Il n’avait pas de jouet. Il était malingre. Je m’asseyais à côté de lui et je priais pour lui.

Pendant ce temps-là, votre petit frère tournait autour de la case pour y mettre beaucoup de Lumière.

La dame était très triste : son mari l’avait quitté et tous les deux n’avaient rien à manger. Après, votre petit frère a pensé très fort à une dame qui habitait un peu plus loin. Il avait vu que dans son cœur, elle était bonne. Il a envoyé, de son esprit, un trait de Lumière pour dire à la dame de venir vite. Cette dame avait un coq et trois poules. Elle a mis une poule dans un sac et elle est venue l’apporter aussitôt dans la case où on se trouvait.

Votre petit frère a ensuite mis beaucoup de Lumière dans la case. Il disait des prières très puissantes. À plusieurs reprises, la dame a regardé autour d’elle, car elle ressentait qu’il se passait des choses... Elle se sentait mieux. J’ai vu alors dans son cœur et autour de son cœur les couleurs rose [la Paix] et verte [la Guérison].

Votre petit frère m’a dit que l’on pouvait s’en aller. Avant de partir, il a fait un grand signe de croix tout Lumière qui était aussi haut que la case. Il m’a dit que c’était pour la protéger des mauvais esprits. Ensuite, il a pris une poignée de terre qu’il a bénie et qu’il a jetée sur la case, pour qu’il n’arrive rien de mauvais à ses habitants. »



Publication originale : 22 août 2012 sur le site Amour et Lumiere


Je vous invite à découvrir dans la section Maîtres Spirituels et Enseignement, les posts concernant mon petit frère Jean-Yves).

13 vues
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now