• Séraphina Husset

Le prince Rainier connaît les affres de l'enfer

#PrinceRainier, #Enfer, #Fournaise, #Terreur,

« Mon époux est rongé par le remord. Il subit mille châtiments, mille damnations... Il a contribué, en fermant les yeux, à répandre la misère, la souffrance inhumaine, l’abjection : traite des blanches, pédophilie. »


Du temps de Son Incarnation, le Christ nous enseigna la grande Loi universelle de Causalité : « Vous récolterez ce que vous avez semez ! » « Ne faites pas aux autres ce que vous n’aimeriez pas qu’ils vous fassent ! »


La plupart des humains ignorant ou voulant ignorer cette Loi de causalité ou Loi du karma vivent sans Foi ni lois, sans se soucier AUCUNEMENT du tort et des grands préjudices qu’ils causent à autrui, avec la cohorte de souffrances inhérentes à ces attitudes contraire à la Loi du UN. Toutes ces personnes oublient ou ignorent que leur âme a des comptes à rendre à Dieu, au Seigneur de Justice, au Seigneur du karma, au terme de chacune de leur vie terrestre. C’est ce que la Tradition catholique appelle le jugement dernier.

Dès qu’une âme quitte l’enveloppe charnelle qui l’a accueillie durant un temps, elle est immédiatement projetée dans la sphère vibratoire qui correspond à ses pensées, à ses paroles, à ses actions. Il ne peut en être autrement.

En l’occurrence, lorsque des êtres ont participé à titre individuel ou collectif à des viols, à des actes pédophiles, à la prostitution, à des tortures, à des détournements de fonds qui ont généré une grande pauvreté, à la vente d’armes, à des guerres : source d’immenses souffrances, tous ces êtres, sans exception aucune seront précipités en enfer pour un temps plus ou moins long !


Ce temps peut s’étendre sur plusieurs années, voire plusieurs siècles. En ce lieu de tortures, chacun, tous éprouveront à leur tour, les sévices physiques et moraux qu’ils ont infligés délibérément. Le temps où ils séjourneront en ce lieu leur semblera une éternité...

Le 16 janvier 2018, la princesse Grâce Kelly, emplie d’émotion, me livra le message ci-dessous dont l’Enseignement est à portée universelle. En effet, dans son témoignage, il est clairement fait état de la Loi de Causalité qui s’applique à tout être humain du simple mendiant aux têtes couronnées !


« Mon époux est rongé par le remord. Il subit mille châtiments, mille damnations. Il a contribué, en fermant les yeux, à répandre la misère, la souffrance inhumaine, l’abjection : traite des blanches, pédophilie.

Il avait pour seule ambition de faire vivre le royaume, son Rocher. "Qui veut la fin, veut les moyens". Il n’était pas regardant... Il s’est laissé flatter, courtiser. Il a damné son âme. Il ne connaît nul repos : géhenne [enfer] profonde.

Il est bourré de remords. Lui sont présentées quotidiennement à la vue : les abjections, les abominations infligées par les souteneurs. Il aurait dû réagir quand certains échos lui revenaient aux oreilles. Il a préféré s’abstenir.


IL VOULAIT LA GLOIRE. IL VOULAIT LE PARAÎTRE. IL VIVAIT POUR LE PARAÎTRE.


Sa tribu comptait beaucoup, mais il s’est laissé emporter par une vie mondaine. Il le paie très cher, si cher. Son âme ne connaît nul repos...

Promoteurs immobiliers corrompus : il a fermé les yeux. Indirectement, il a causé beaucoup de tort. Il a nui à tant de gens. Son âme n’est pas en paix. Elle ne connaît pas le repos. Géhenne pour lui...

Je suis autorisée à prier pour lui. Mes prières lui parviennent. Elles sont comme des gouttes de rosée...

Il a tant fait souffrir : les femmes vendues, battues, destinées à la prostitution. Il a été la cause de tant de souffrances d’enfants vendus, raptés pour des ventes d’organes. Mafieux : ils étaient nombreux à la Principauté. Ils le sont encore. Ils font la loi sur le Rocher...


LA LOI DU UN VA INTERVENIR INCESSAMMENT.


Une lame de fond va fracturer en deux le Rocher. Evènement incontournable pour réveiller les consciences. Trois quarts de la Principauté inondés. Milliers de victimes. Bateaux, yachts hors d’état.

Mon mari, je l’aimais. Mon époux cher à mon coeur, je l’admirais. Mais ici, j’ai pris la pleine mesure de ses actes, de ses actions, de ses décisions. Il en paie le prix fort... »

extrait de l’infolettre Ne faites pas comme mon époux diffusée le 26 avril 2019.



31 vues
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now