• Séraphina Husset

Bernard Laroche : "mon épouse, je la soutiens"

#AffaireGregory, #BernardLaroche, #MarieAngeLaroche, #Audela


« Mon épouse, je la soutiens jour et nuit. Elle est très affaiblie. Elle n’en peut plus. Elle est exténuée, dévitalisée, démoralisée. Elle souffre le martyr. Cette rediffusion a ravivé ses nombreuses blessures. »


Le 3 mars 2008, Bernard Laroche me livrait un nouveau message :


« Elle se demande quand son calvaire prendra fin. Elle pense à se supprimer, à se suicider. Elle veut nous rejoindre. Elle reste sur terre uniquement pour nos fils. Chaque jour, il lui coûte de vivre, de se lever, d’aller travailler.


Mon épouse, ma chère épouse, si chère à mon cœur. Je vais pouvoir la consoler, la guérir de ses nombreuses blessures, de toutes ses blessures. Je vais lui rappeler tous nos bons moments heureux, nos nombreux moments heureux.

Petit à petit, ses plaies vont se refermer. Elle va resourire à la vie, faire des rêves plus paisibles, envisager son avenir avec sérénité, plus de sérénité. Elle va totalement "lui" pardonner.


Votre petit frère va l’adombrer puissamment afin qu’elle puisse oublier, "lui" pardonner. Elle va déménager, se refaire une santé. Ils vont redémarrer une nouvelle vie, trois nouvelles vies.


J’en suis heureux, profondément heureux. »




5 vues
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now